Interview de F8BSY – Xavier. Pourquoi le choix du réseau DMR Hytera ?

f8bsyQuatre questions à Xavier F8BSY le
responsable du projet DMR Hytera dans le département des Pyrénées Orientales.

Bonjour Xavier, qu’est-ce qui t’a incité à vouloir installer un relais DMR Hytera dans ton département ?

Eté 2014, j’ai rencontré un om parisien, qui était en vacances dans notre département, je l’avais invité à venir un après-midi au QRA pour discuter radio et faire connaissance.
Il bouillonnait avec un projet qu’il avait hâte de me présenter. Réaliser et mettre en place une infrastructure réseau francophone DMR Hytera.

De mon côté, je ne connaissais quasiment rien sur le DMR, mais j’avais trouvé son idée ambitieuse et visionnaire, pouvoir développer et mettre en place une nouvelle technique de communication pour les radioamateurs, même si dans la concrétisation de tous projets, le nerf de la guerre était la question du financement.

Que cela ne tienne, Yannick m’expliqua qu’il fallait passer par un Pot Commun, en faisant appel à la solidarité des OM. Depuis peu, il est possible aussi de demander une subvention au REF National, une ligne budgétaire étant consacrée aux aides des projets des associations radioamateur locales.

Pourquoi le choix du Réseau DMR Francophone de DMR-France.fr ?

Tout simplement par un constat, la population radioamateur n’est plus très jeune et plus particulièrement dans le sud. En France nous n’avons pas un réel intérêt pour les langues étrangères, une étude européenne sur les compétences linguistiques auprès de 54 000 lycéens, dans 14 pays montre que les jeunes français se classent derniers, chez les radioamateurs c’est flagrant ! Un QSO en langue étrangère sur un relais, n’incitera pas certains OM à l’écoute à se signaler.
La langue est vraiment une barrière pour beaucoup, cela a grandement orienté ma préférence sur le réseau francophone DMR Hytera, sans parler de la convivialité de l’équipe « DMR-France.fr ».
Je laisse le réseau DMR-MARC – Motorola – trop strict et verrouillé à mon sens à ceux qui pratiquent et maîtrisent allègrement les langues étrangères. Nous n’irons donc pas les encombrer.
Mon choix est celui des attentes des radioamateurs locaux… Agir ensemble entre francophones tous pays confondus, plutôt que seul mondialement.


Quel est le bilan aujourd’hui du Projet DMR ?

Le bilan est vraiment positif, je ne regrette absolument pas cette aventure, le Pot Commun « Pour un Relais DMR Hytera dans le département 66 » avait été un vif succès, puisqu’il nous avait permis de récolter pas moins de 2 000 € !

Aujourd’hui le relais Hytera RD985 est en test sur la plaine du Roussillon avant son installation définitive en Juillet au Pic Neulos.  Nous sommes interconnectés sur le Master LinDMRmaster Hytera France. Cela nous permet de faire des QSO avec les OM de la région Parisienne, d’Auneuil dans l’Oise, de Belgique et de Suisse pour l’instant. D’autres départements sont en cours de projet comme le Limousin, la Picardie, le Pas de Calais, et l’île de la réunion, qui viendront nous rejoindre bientôt.

Le maillage DMR francophone se façonne petit à petit. Une infrastructure naissante pour un projet initial hors norme ! Certains se sont gaussés devant lui, persuadés qu’il n’y arriverait pas, mais c’était sans compter sur la confiance sans faille que pouvait lui accorder les départements affiliés au projet initial. Il est sûr que certains doivent rire jaune actuellement. 🙁

Que souhaiterais-tu dire à ceux qui voudraient rejoindre le réseau DMR Hytera ?
Lancez-vous ! Ne soyez pas frileux.
En toute transparence, l’équipe de « DMR-France.fr » sera toujours à votre écoute pour vous aiguiller, vous conseiller, et vous assister dans les configurations.
Au niveau Local, entourez-vous d’une équipe motivée, car tout seul il est difficile de mener à terme un projet de cette envergure. Au final, faite vous plaisir à réaliser les projets, à promouvoir le radio amateurisme au travers de nouvelles techniques de communication, savoir rester dans le vent pour permettre aux générations futures de radioamateurs de survivre à une Europe qui aurait tendance à trop harmoniser vers le bas notre réglementation sur le modèle européen  au travers de la DGE.

Amicalement,

Source : F8BSY – Xavier

Partager par....Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter